L'ImpératriceRevenons à la base : en latin spiritus peut avoir plusieurs définitions :

  • le souffle vital, le principe de la vie, la grande Vie
  • l’esprit, les sentiments, l’ouverture du cœur
  • l’élan, l’enthousiasme et la puissance
  • le grand Esprit, que certains associent à l’âme

In spiritu signifie littéralement : « en esprit » et évoque son souffle, l’inspiration, associés à l’élan vital.

Mais que serait l’esprit sans la matière, dans laquelle il trouve son expression et sa réalisation ?

Dans certains courants, inspirés par le New Age, il est fréquent de mettre la spiritualité, ainsi que son adjectif à toutes les sauces.

Ce qui devient source de confusion et des malentendus.

Je demeure toujours très prudente face à ce mot, ainsi qu’envers les personnes qui l’emploient.

J’en ai connu qui disaient : « nous sommes dans la spiritualité »…

Et auxquels je répondais, avec grand sourire : on peut être dans la boulangerie, dans l’informatique, dans la vente, mais dans la spiritualité ?

… connais pas.

Avoir de l’esprit, implique dans le langage courant une faculté, comme faire une remarque spirituelle, donc riche, drôle, imaginative, enlevée.

Être spirituel, c’est aussi garder la joie, l’humour et ne surtout pas se prendre trop au sérieux.

Quant à cette autre vision, je préfère largement me définir comme un être sur le chemin vers moi-même, poussé par le désir de me relier à Plus Grand que moi.

Et comme j’aime à me référer toujours à ces Archétypes intemporels, je reviendrai vers l’Impératrice du Tarot de Marseille, qui nous enseigne que nous sommes là pour incarner l’Esprit dans la matière.

Sans quoi notre quête n’aura pas de fondement.

Par son sceptre, elle est reliée au Plus Grand que soi, qui la féconde et l’ensemence.

Mais elle est assise sur un trône de chair, ses pieds invisibles car son ancrage est profond.

Si son inspiration et sa créativité lui viennent de sa reliance, elle les exprimera dans la matière.

Elle relie ainsi l’invisible au concret.

Sous son bras, elle couve un aiglon- encore trop petit pour voler – pour qu’il puisse se transformer en aigle, symbole de la vision haute et claire, de la lucidité, et de la capacité à se connaître.

Dans ce sens, l’Esprit est très proche de la Conscience et de la Co-naissance.

L’Impératrice  nous invite à passer à l’action, à poser les actes, à matérialiser nos inspirations.

Comme elle est enceinte, elle suggère toutefois de prendre le temps de la gestation.

Elle nous propose de nous mettre au monde, d’accoucher de nous-mêmes.

Le chercheur qui le voudra, trouvera sa propre voie, et il cheminera vers sa propre vérité.

Si nous sommes venus vivre les expériences de la vie, c’est pour accepter, expérimenter et aimer cette matière, ici et maintenant, bien enracinés dans la Terre.

Et c’est la condition sine quoi non de toute évolution et de l’élévation vers ce que vous pouvez nommer comme bon vous semble : Dieu, la Source, l’Univers…

Seule notre voix intérieure, que nous aurions appris à bien écouter, en nous faisant confiance, nous conduira vers nos propres réponses.

Être avec soi et les autres, implique de vivre en conscience de qui nous sommes ou désirons devenir, d’échanger, de partager, en admettant et en respectant nos différences.

Et en laissant tout un chacun suivre son chemin, dans la tolérance et sans jugement.

Les aider quand ils nous sollicitent mais s’ils ne demandent rien, ne surtout pas s’imposer, ne jamais forcer, laisser libre…

Juste se construire pour rayonner ce véritable état d’Être.

Je considère que chaque expérience de vie possède sa raison d’exister et qu’aucune n’est supérieure à une autre.

Et je tente d’adopter une attitude qui ne soit ni adhésion aveugle, ni condamnation tout aussi aveugle…

Mais, sans jugement aucun, je continue pourtant à me méfier de :

  • « flottants au plafond », comme j’aime à les nommer, tant ils sont déconnectés de la matière. Avec pour corollaire la conviction que le désir et le matériel sont la source de toutes les souffrances
  • ceux qui croient aux canalisations, messages des maîtres célestes ou galactiques, aux prophéties et surtout à la divination
  • ceux qui cherchent des méthodes infaillibles pour vivre dans l’abondance, d’acquérir le bonheur le plus intense et le plus durable possible ou les promesses d’un éveil, en huit étapes, clés en main, et… satisfaits ou remboursés, bien sûr…
  • ceux qui veulent « ascensionner », passer dans la 5e 6e ou 8e dimension, atterrir sur Sirius ou ailleurs.
    « Nous sommes tous des poussières d’étoiles », et personnellement, cela me convient très bien
  • Comme je nourris une grande méfiance envers toutes ces croyances qui cherchent les expériences « hors du commun », alors que la simple goutte de rosée est un miracle

Je mesure un être spirituel à ses efforts de cheminement personnel, à sa manière de s’interroger et d’analyser ses croyances et ses convictions, sans avoir peur de les remettre en question.

Et sans suivre aveuglement le dernier maître ou gourou.

D’ailleurs, les vrais, vous diront toujours de ne jamais les croire sur parole, si cela ne résonne pas dans votre cœur, comme ils ne chercheront jamais à vous attacher.

J’aime ceux qui évoluent, aspirent à devenir un être meilleur, fidèle à ses propres convictions profondes et assumées mais ouvert aux conceptions de la spiritualité des autres…

En faisant preuve de tolérance et d’empathie mais en évitant de tomber dans les pièges de dernières « modes »…
qui sont nombreuses.

Alors, non, je ne sous pas « spirituelle ».
Et vous ?

 

Ce site utilise des cookies pour recueillir des informations concernant l'audience et pour faciliter le partage sur les réseaux sociaux. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close